FRANCE HORIZON :

Actualité

[QUE DEVIENNENT-ILS] – Interview d’Harouna, bénéficiaire de l’accompagnent du CHRS Horizon jeunes

Découvrez le parcours d'un bénéficiaire du CHRS Horizon jeunes de France Horizon Ile-de-France. La série d'interviews "Que deviennent-ils ?" met en lumière la fin de l'accompagnement des bénéficiaires de l'association. Dans cette interview, Harouna partage son parcours depuis qu'il est accompagné par les équipes du CHRS Horizon Jeunes. Comment a-t-il réussi à surmonter les difficultés auxquelles il était confronté ? Comment l'accompagnement de l'association a été déterminant dans la construction de son nouveau projet de vie et de son autonomie retrouvée ? Aujourd'hui, Harouna prend la parole !  

> Bonjour Harouna, peux-tu te présenter en quelques mots ? 


Bonjour ! Je m’appelle Harouna, je suis né en 1997 en Guinée. Aujourd’hui je suis en France et je travaille dans la restauration.

> Quel est ton parcours scolaire ?


J’ai été à l’école jusqu’à avoir mon Bac littéraire en Guinée et après je suis arrivé en France. Quand je suis arrivé, j’ai fait une formation de brancardier au sein de la Croix Rouge française.

J’ai choisi cette voie parce que j’ai toujours œuvré pour apporter mon aide aux autres, j’ai toujours voulu être là pour les gens qui en ont le plus besoin.

> Comment as-tu été orienté vers les équipes de France Horizon ?


Je suis passé par une permanence d’accueil social qui m’a redirigé vers France Horizon. Depuis le début de mon accompagnement, tout s’est bien passé.

Ça s’est passé comme je voulais parce que quand on vient ici, on a besoin d’une prise en charge.

Une prise en charge, c’est pas seulement de diriger les personnes pour les aider pour leur avenir ; c’est les écouter, pouvoir les mettre à l’aise et moi j’ai trouvé cette chose-là à France Horizon.

Quand je suis arrivé, j’ai trouvé qu’on faisait attention au regard qu’on portait sur nous et ce n’est pas évident quand on passe par les difficultés qu’on a chez nous jusqu’à ce qu’on arrive ici. On a forcément besoin d’être bien encadré, ne pas être vu comme quelqu’un qui est venu ici juste parce qu’il en a besoin, ou quelqu’un qui est venu en France pour trouver des moyens. Non, je suis venu parce que j’étais en difficulté et quand je suis arrivé ici j’ai rencontré des personnes formidables qui ont su me mettre à l’aise et me donner des conseils qui correspondaient à ma situation.

>  Comment te sentais-tu à ton arrivée ?


Je me sentais triste parce que c’était pas mon plan de quitter mon pays. J’ai grandi dans une famille où ma mère a tout mis en œuvre pour pouvoir nous donner un bel avenir.

J’ai été obligé de quitter mon pays et quitter un pays comme ça quand on est encore jeune, se retrouver en France tout seul, que t’as pas de repère, t’arrives chez quelqu’un qui te dit de suite qu’il peut pas te garder chez lui, ton état d’esprit est au plus bas.

On se retrouve dans la rue alors qu’on se disait que jamais on pourrait se retrouver comme ça et c’est très compliqué.

> Et aujourd’hui, comment tu te sens ?


Aujourd’hui je me sens mieux par rapport à avant et à tout ce que j’ai vécu.

Je me sens très intégré, je suis aussi indépendant, j’ai retrouvé un travail et un confort de vie que je n’avais pas avant. Par le biais de France Horizon, j’ai aussi trouvé un logement temporaire, ce qui m’a permis de faire face aux problèmes que j’avais et de développer mes projets personnels.

Je me sens beaucoup mieux et ça va être dans la continuité des choses, j’ai d’autres projets à mettre en place.

> Qu’est-ce qui a été le plus difficile dans ta recherche d’emploi ?


J’ai eu beaucoup de chance car la recherche d’emploi, ça n’a pas été si difficile que ça. Je suis passé par la mission locale, j’ai été dans leur programme de Garantie Jeunes.

Comme tout jeune qui commence à chercher un travail, je me suis dirigé vers la restauration et dès mon premier entretien, tout s’est bien passé et derrière, mon évolution aussi s’est très bien passée. C’était temporaire mais j’ai montré quelque chose de positif, ce qui a incité mon directeur à se dire qu’il ne pouvait pas me lâcher comme ça.

Il voulait me donner une opportunité de grandir au sein de son entreprise. Et donc je suis passé responsable et je suis encore en train d’évoluer au sein de l’entreprise.

> Comment vois-tu l’avenir après ton accompagnement par France Horizon ?


J’aimerais continuer dans mes projets et aussi avec mon indépendance, j’aimerais laisser ma place à d’autres personnes qui sont maintenant plus en difficulté que moi. Aujourd’hui j’ai un travail, des repères grâce à tous les conseils que j’ai reçu à France Horizon.

Maintenant je vais quitter l’association sans craintes, en trouvant un appartement. Je vais aussi penser à ma mère, qui est encore en Guinée et qui a tout mis en place pour m’apporter de l’aide et moi en retour, je vais lui renvoyer l’ascenseur pour qu’elle puisse être fière de moi aujourd’hui.

Je pense qu’elle l’est déjà et l’association aussi au travers de tout ce que j’ai vécu, de mon parcours, parce que je n’ai jamais rien lâché. Je vais être dans la continuité de ce que j’ai commencé à mettre en place : trouver un meilleur cadre de vie et construire mon avenir.

> As-tu des conseils pour d’autres personnes qui souhaitent s’intégrer en France ?


Le plus important, c’est de poursuivre ses rêves : tant que l’idée que t’as en tête peut te faire du bien, te donner plus d’indépendance, poursuis-la, donne-toi les moyens.

Il est vrai qu’on passe par des difficultés mais ça ne doit pas impacter toute notre vie, ça doit devenir une force pour nous, pour surmonter nos problèmes et faire comprendre au monde que même si on est passé par là, ça nous a pas empêché de vivre et d’être heureux.

ACTUALITÉS

1000008367
Une famille à la rue, c'est une famille de trop sans abri : France Horizon se mobilise dans le cadre du grand froid
En cette période de grand froid, France Horizon était présente sur les ondes de France Inter et sur BFM...
1
Y'a d'la fête dans nos EHPAD !
C'est une fin d'année festive pour les résidents, leurs proches et les équipes des 8 EHPAD et de la Résidence...
LOI ASILE ET IMMIGRATION - article bannière site
Vote de la loi Immigration : France Horizon réaffirme sa position et s’associe aux communiqués de la FAS et du CAU
Le Parlement a voté ce 19 décembre une loi qui porte atteinte aux droits fondamentaux et aux principes...
bannière fh VF
Projet de LOI ASILE ET IMMIGRATION : Dans l’intérêt de l’humain, des territoires et du pays, la raison doit reprendre ses droits
Le Projet de Loi Asile et Immigration, actuellement examiné en Commission des lois, sera débattu à compter...
banner proche orient rapatriement
France Horizon mobilisée auprès des Français rapatriés du Proche-Orient
Comme c'est habituellement le cas lors d'opérations de rapatriements d'urgence, France Horizon est mandatée...
image_conv_article_trames
Un projet artistique collaboratif inédit : France Horizon, Arrangement Provisoire et Tremplin Anepa s'unissent pour créer une œuvre grandeur nature !
Ce projet artistique innovant et inédit, intitulé "TRAMES", est une collaboration entre France Horizon,...