FRANCE HORIZON :

Actualité

Le collectif d’artistes « La Biz’art’rit » prend résidence au CADA du quartier des Bruilhols à Foix en Ariège

Créer du contact et des rencontres entre la population fuxéenne et les résidents du CADA ( Centre d'accueil des demandeurs d'asile) - tout en rendant le lieu plus joyeux et coloré - tel est l'objectif de la collaboration entre  France Horizon et le collectif d'artistes "Biz'art'rit".

Les bénévoles du  collectif Biz’Art’Rit en pleine création : embellissement des portes des garages, à l’aide de pochoirs. 

Depuis 3 ans, dans le quartier des Bruilhols à Foix, l’association accueille et accompagne des demandeurs d’asile et des réfugiés venus de tous horizons. Actuellement, ce sont 90 personnes qui sont accueillies sur site : 48 personnes au sein du CADA, 15 personnes en hébergement d’urgence et  27 personnes au sein du centre provisoire d’hébergement (CPH). Ainsi, afin de créer des passerelles entre les résidents des établissements et les habitants de Foix et des alentours, l’association et le collectif d’artistes la Biz’Art’Rit s’unissent pour créer un espace de création et d’échanges : c’est ce que l’on appelle une résidence artistique.

L’art comme moyen de s’approprier le CADA

Et si participer à l’embellissement du CADA permettait aux résidents de se l’approprier davantage ? C’est en ce sens que les équipes du collectif d’artistes et les équipes de France Horizon ont souhaité travailler ensemble. En effet, rendre le bâtiment plus joyeux et coloré est l’un des objectifs de cette collaboration. 

Comment ?
Depuis un mois, les artistes de la Biz’art’rit et les résidents du CADA, unissent leurs forces et leur créativité en repeignant une partie du bâtiment. Aidé par des amis ou par des élèves du collectif, chacun met la main au pinceau afin d’égayer les lieux.

Au programme :

  • Discussion et échanges autour du projet artistique souhaité (Quels habillages choisir ? Quels sont leurs rêves et comment cela se traduit dans leur langue d’origine).
  • Utilisation de pochoirs afin de reproduire les tissus ancestraux et des motifs géométriques pour repeindre les portes du garage et une partie de la cheminée du bâtiment.
  • Réalisation de quatre grands portraits type photo montage placés entre les portes du garage et sur la façade la plus visible de l’établissement.
  • Reproduction d’un bandeau/ruban type « gallon » qui se situera sur le haut des portes et qui s’étalera jusque sur la façade nord.
  • Utilisation de techniques de peintures (notamment le dripping) afin de repeindre en bleu ciel le haut et le bas des encadrements des fenêtres en béton.

L’art comme moyen de rencontre et d’échange

En plus de la volonté d’égayer les lieux, cette résidence artistique a également pour but de favoriser les rencontres et les échanges entre la population fuxéenne et les résidents du CADA. Créer du lien, impulser une dynamique d’ouverture et d’intégration, rassembler des groupes d’individus – qui ne se seraient pas forcément rencontré ailleurs – par le biais d’événements est l’autre objectif de cette résidence artistique.
 

Témoignage de Clémence Aschenbroich, cheffe de service au sein du CADA France Horizon de Foix

« Cette résidence artistique va dans le sens de notre volonté de créer des passerelles entre le CADA et l’extérieur. Nous souhaitions rendre les espaces de la Cité les Bruilhols plus agréables pour les résidents et favoriser une ouverture avec les habitants de Foix et les alentours. Cela permet de faire converger des parcours différents, de créer des rencontres et de permettre le partage d’activités communes, dans le sens du vivre-ensemble. »
 

3 questions au collectif d’artistes la Biz’Art’Rit sur le projet artistique du CADA

  • Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ainsi que votre collectif « La Biz’Art’Rit »?

« Le collectif la Biz’Art’Rit est une association qui a pour but de fédérer et promouvoir l’activité artistique de ses membres par le biais d’expositions de groupe et d’actions diverses. Notre collectif a été fondé par des artistes plasticiens diplômés pour certains des écoles de Beaux-Arts. Nous organisons différents évènements, manifestations artistiques et culturelles mettant en avant les multiples pratiques de ses membres (cinéma, street-art, sculpture, peinture etc..). A travers notre collectif, nous souhaitons également participer et échanger lors d’événements culturels organisés par des tiers et créer des actions de médiations culturelles et artistiques en partenariat avec d’autres associations.

Quant à nous, nous sommes Nirina Le Dantec et Krill Mac Bernik. Nous avons tous les deux un univers bien différent. Je suis un artiste de rue pour ma part, je suis adepte du street-art et j’aime afficher mon art sur les murs de nos villes, qui ont tendance à être bien tristes. Krill, lui vient des arts plastiques et de l’architecture. Il donne des cours de dessin et gère « les éditions SideShow » à Foix. »

 

  • Pourquoi avoir choisi de réaliser et d’illustrer des portraits en noir et blanc sur la façade du bâtiment ?

 » Nos mains portent les traits de notre histoire, du travail rude, de blessures, elles évoquent nos âges et parlent de nous sans prononcer un mot. Elles constituent des empreintes uniques, c’est notre première carte d’identité. Il s’agit ici, d’un travail photographique et de montage photo. Nous souhaitions obtenir un corps monté sur une main. Nous travaillons en noir et blanc, car l’empreinte laissée par une main ne dit pas la couleur de celle-ci, mais bien qu’elle appartient à un être humain. Ce que nous voulions, c’est qu’à travers ce travail, chacun se souvient que nous sommes tous des êtres humains et non des couleurs ou des pays. »

 

  • L’idée de reproduire des carrés de tissus ancestraux est plutôt originale ! Comment cette idée vous est venue à l’esprit ?

« L’art est un bon moyen, d’échanger quand la langue est une barrière. On s’est alors demandé qu’est-ce qui serait susceptible de rassembler ? Quels pouvaient être les points communs de toutes ces personnes qui viennent parfois de très loin ? Alors nous avons commencé a échanger sur la culture de chacun, son histoire puis nous nous sommes rendus compte que certains d’entre eux étaient peintres ou couturiers dans leurs pays. C’est ainsi que nous est venue l’idée des motifs, que l’on peut retrouver dans certains pays notamment sur les tenues traditionnelles. Nous souhaitions mettre en avant la richesse des motifs et des couleurs de ces cultures que nous ne connaissons pas forcément. Il y a également un parallèle avec le fait que certaines de ces personnes n’arrivent qu’avec un bout de tissu sur le dos et rien d’autre. De plus, ces motifs rappel implicitement la durabilité. En effet, ce sont des motifs qui traversent les âges et les années. »

Reproduction ( ci-dessous) des motifs traditionnels sur les portes du garage et sur une partie de la cheminée de l’établissement.

     

 

La collaboration entre France Horizon et le collectif d’artistes « La Biz’Art’Rit », permet de démontrer que lorsque des acteurs locaux s’unissent dans des projets communs, des réponses solidaires et créatives émergent en faisant de la la culture un levier supplementaire d’insertion sociale.

ACTUALITÉS

1000008367
Une famille à la rue, c'est une famille de trop sans abri : France Horizon se mobilise dans le cadre du grand froid
En cette période de grand froid, France Horizon était présente sur les ondes de France Inter et sur BFM...
1
Y'a d'la fête dans nos EHPAD !
C'est une fin d'année festive pour les résidents, leurs proches et les équipes des 8 EHPAD et de la Résidence...
LOI ASILE ET IMMIGRATION - article bannière site
Vote de la loi Immigration : France Horizon réaffirme sa position et s’associe aux communiqués de la FAS et du CAU
Le Parlement a voté ce 19 décembre une loi qui porte atteinte aux droits fondamentaux et aux principes...
bannière fh VF
Projet de LOI ASILE ET IMMIGRATION : Dans l’intérêt de l’humain, des territoires et du pays, la raison doit reprendre ses droits
Le Projet de Loi Asile et Immigration, actuellement examiné en Commission des lois, sera débattu à compter...
ITW HAROUNA COUV
[QUE DEVIENNENT-ILS] - Interview d'Harouna, bénéficiaire de l'accompagnent du CHRS Horizon jeunes
Découvrez le parcours d'un bénéficiaire du CHRS Horizon jeunes de France Horizon Ile-de-France. La série...
banner proche orient rapatriement
France Horizon mobilisée auprès des Français rapatriés du Proche-Orient
Comme c'est habituellement le cas lors d'opérations de rapatriements d'urgence, France Horizon est mandatée...