FRANCE HORIZON :

Actualité

La campagne de vaccination anti-COVID 19 débute dans les EHPAD de France Horizon

La campagne vaccinale contre la COVID-19 a officiellement débuté dans les EHPAD France Horizon. Depuis le début de cette année, des réunions d'informations ont lieu à destination des résidents, de leur famille mais également des professionnels. 

Au sein des EHPAD France Horizon, résidents et personnels volontaires de plus de 50 ans sont progressivement vaccinés depuis le 14 janvier dernier. Bien que la campagne de vaccination antiCovid puisse susciter craintes et appréhension, celle-ci permet aussi d’entrevoir un peu d’espoir.

L’impact du Covid est particulièrement important dans les établissements médico-sociaux, en particulier dans les Ehpad qui ont concentré un grand nombre de contaminations depuis le début de l’épidémie. Ainsi, selon les recommandations de La Haute autorité de Santé (HAS), les structures doivent vacciner en premier lieu les personnes âgées en structures d’hébergement, notamment les Ehpad, ainsi que le personnel y travaillant lorsque ces derniers sont susceptibles de développer une forme grave de la Covid-19.
 

La campagne de vaccination dans les EHPAD France Horizon : 3 étapes préalables essentielles 

 

Etape 1 : Réunir un Comité de pilotage intégrant tous les acteurs de l’établissement
 

Pour chaque établissement, la constitution d’un comité de pilotage est essentielle afin de veiller au bon déroulement et veiller au suivi de cette campagne de vaccination. Celui-ci est composé de la direction de l’EHPAD, d’un relais administratif, d’un médecin coordonnateur, de l’infirmière coordinatrice ainsi que d’un représentant des résidents siégeant au Conseil de Vie Sociale. Ce comité de pilotage se réunit une fois par mois à minima et permet à tous les acteurs de l’EHPAD de se coordonner, de faire remonter les difficultés éventuelles et d’y apporter des réponses.

Etape 2 : Informer, informer et, surtout, informer
 

Ce n’est pas un secret, la campagne de vaccination fait débat sur le territoire national : angoisses, interrogations, appréhensions, scepticisme, chacun à son avis sur la question à juste titre. 

Pour autant, fournir et communiquer les meilleures informations possibles est indispensable au bon déroulement de la vaccination. En effet, pour les résidents, cela leur permet tout d’abord de faire un choix éclairé et pour leurs familles/proches, cela permet de rassurer et d’atténuer les éventuelles craintes. Et parce que « croire n’est pas savoir », il est fondamental de multiplier les réunions d’informations et de faire preuve de pédagogie et de transparence. Privilégier les échanges oraux directs avec les résidents, les équipes et le personnel soignant mais également bien communiquer avec les familles et les instances représentatives des personnes accompagnées et des professionnels (CVS, CSE, CSSCT) est donc la priorité. 

Pour ce faire, un envoi de supports dématérialisés aux résidents et à leurs familles ainsi qu’au Conseil de vie sociale est réalisé avec les informations suivantes : 

 

  • Calendrier de la campagne de vaccination
  • Modalités d’organisation des consultations pré-vaccinales et des séances de vaccination
  • Les garanties apportées aux droits des résidents (recueil du consentement et leur choix)
  • Les objectifs de santé publique et les bénéfices/risques du vaccin

Etape 3 : Reccueillir le consentement

Pour rappel, le vaccin n’est pas obligatoire. Ainsi le recueil du consentement est nécessaire qu’il soit écrit ou oral. Par ailleurs, le recueil du consentement doit faire l’objet d’une traçabilité (dossier médical) et obtenu seulement après avoir délivré une information loyale, claire et appropriée à la personne concernée. 

Le consentement doit ainsi être exprimé :

  • par le résident, s’il est en pleine capacité de l’exprimer et si celui-ci ne bénéficie pas d’une mesure de tutelle ou d’habilitation familiale.
  • par le représentant légal (par une personne de confiance qu’il aura désigné, ou  par une personne de la famille ou un proche) si ce dernier n’est pas en capacité d’exprimer son choix. 
  • par l’équipe soignante de l’établissement si le résident n’a pas désigné de personne de confiance, de famille ou de proche.

Une fois l’étape du consentement validée, la séance de vaccination peut débuter. 
 

Une séance de vaccination, comment se déroule-t-elle ?

Témoignage de Fabian Guiraud, infirmier coordonnateur à l’EHPAD Les 7 fontaines de Gaillac dans le Tarn

« La première journée de vaccination au sein de notre résidence s’est déroulée ce jeudi 14 janvier. Tout a été fait   calmement et je dirais même dans la bonne humeur malgré que l’on ait eu une journée assez chargée car nous avons vacciné 45 personnes.

Alors, concrètement, une salle dédiée est aménagée pour accueillir les patients de la journée – résidents et/ou personnel de plus de 50 ans – ayant des comorbidités. Dans cette salle, se trouvent un médecin et 2 infirmiers. Avant l’injection, le médecin procède à la vérification de l’état de santé (allergies, antécédant médicaux…) du patient puis l’équipe s’assure une dernière fois du consentement de celui-ci.  Une fois que cela est fait, nous pouvons passer à l’injection du vaccin au niveau de l’épaule de la manière suivante : une infirmière prépare le vaccin, un infirmier prend la tension puis le médecin peut injecter le vaccin et refaire une auscultation par la suite. A la suite de cela, nous installons la personne dans une autre salle pendant une quinzaine de minutes afin de pouvoir le surveiller et voir s’il y a des effets indésirables.

Pour le patient, c’est fini mais pas pour l’équipe soignante car nous devons ensuite notifier tout le déroulé dans le dossier du patient afin d’établir une traçabilité sur le site de l’assurance maladie ameli.fr à savoir : quel lot de vaccin a été utilisé, dans quelle épaule a -t-on injecté celui-ci, avons-nous observé des effets indésirables etc.. Finalement, une séance de vaccination se déroule très sereinement c’est surtout la préparation en amont qui est plus compliquée. Il y a une lourdeur administrative vraiment pas facile à gérer mais avec le temps on s’habitue à tout ! 

     

 

​EHPAD Les 7 Fontaines – 14/01/21 

C’est officiel  ! En présence de Thomas Fremeaux, Directeur opérationnel , Monique Mebis, Directrice de la résidence des 7 Fontaines, Fabian Guiraud,  infirmier coordonnateur et Jean Francois Viroles, le médecin coordonnateur de l’EHPAD, voici le 1er résident vacciné de l’EHPAD de Gaillac : Monsieur Alain Reymon, représentant des résidents.

 

 

A ce jour, l’établissement de Gaillac fût le premier concerné par la campagne de vaccination. Pour l’essentiel des EHPAD France Horizon, la vaccination aura lieu cette semaine (semaine du 18 janvier) puis la semaine suivante (semaine du 25 janvier) pour les derniers établissements selon la date de livraison des vaccins par l’ARS et les pharmacies référentes.
 

A quand le retour à la « vie normale » ? 

Si la campagne de vaccination s’accélère en France, et notamment dans les Ehpad, il convient tout de même de continuer à se protéger et protéger les autres. « On va continuer à respecter les gestes barrières bien évidemment », explique Sandra Labro, infirmière au sein de l’EHPAD Les 7 fontaines de Gaillac. Et pour cause, suite à ces premières vaccinations, les personnes concernées recevront une seconde dose durant le mois de février afin d’être véritablement protégées des formes graves de la maladie. Ensuite, il faudra également attendre qu’une large partie de la population ait été vaccinée afin d’atteindre l’immunité collective, synonyme de sécurité sanitaire optimale.

 

ACTUALITÉS

1000008367
Une famille à la rue, c'est une famille de trop sans abri : France Horizon se mobilise dans le cadre du grand froid
En cette période de grand froid, France Horizon était présente sur les ondes de France Inter et sur BFM...
1
Y'a d'la fête dans nos EHPAD !
C'est une fin d'année festive pour les résidents, leurs proches et les équipes des 8 EHPAD et de la Résidence...
LOI ASILE ET IMMIGRATION - article bannière site
Vote de la loi Immigration : France Horizon réaffirme sa position et s’associe aux communiqués de la FAS et du CAU
Le Parlement a voté ce 19 décembre une loi qui porte atteinte aux droits fondamentaux et aux principes...
bannière fh VF
Projet de LOI ASILE ET IMMIGRATION : Dans l’intérêt de l’humain, des territoires et du pays, la raison doit reprendre ses droits
Le Projet de Loi Asile et Immigration, actuellement examiné en Commission des lois, sera débattu à compter...
ITW HAROUNA COUV
[QUE DEVIENNENT-ILS] - Interview d'Harouna, bénéficiaire de l'accompagnent du CHRS Horizon jeunes
Découvrez le parcours d'un bénéficiaire du CHRS Horizon jeunes de France Horizon Ile-de-France. La série...
banner proche orient rapatriement
France Horizon mobilisée auprès des Français rapatriés du Proche-Orient
Comme c'est habituellement le cas lors d'opérations de rapatriements d'urgence, France Horizon est mandatée...