France horizon :
Actualité

L’ACCUEIL DES REFUGIES

Réfugiés, réinstallés, migrants… Les équipes de France Horizon se mobilisent auprès des populations déplacées.

 

De l’accueil d’urgence temporaire à un accompagnement vers une insertion durable de personnes ayant obtenu un titre de séjour, ce sont plus de 1 200 personnes déplacées - migrants et réfugiés - que les équipes de France Horizon, en collaboration avec les autorités publiques, ont accueilli depuis 2015 au travers d'établissements et dispositifs adaptés.

L’objectif de cette mobilisation est triple : offrir des conditions d'accueil et de vie dignes, veiller à la bonne orientation administrative et favoriser l’insertion. Quels sont les dispositifs déployés et où ? Quels types d’accueil, pour quels publics? Petit tour d’horizon des moyens mis en œuvre par France Horizon au cours de la période 2015-2016.

LE PROGRAMME EUROPEEN DE REINSTALLATION


Qu’est-ce que c’est ?
La « réinstallation » doit éviter aux personnes déplacées par les conflits de recourir à des réseaux criminels de passeurs et de trafiquants et ainsi  leur permettre d’accéder à l’UE  par des voies légales et sûres. Adopté en juillet 2015 par le Conseil européen et soutenu par le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, ce programme doit permettre de réinstaller plus de 22 000 personnes ayant besoin d’une protection internationale depuis des pays extérieurs à l’UE vers les états membres de l’UE. Les publics visés par ce programme sont majoritairement des syriens en provenance du Liban de Jordanie et de Turquie.

L’engagement de France Horizon
France Horizon s'est engagée à accueillir environ 1 500 réfugiés entre 2016 et 2019 dans le cadre de ce programme. Les personnes sont orientées par la Délégation interministérielle à l'hébergement et à l'accès au logement (DIHAL) sur la base d’une liste de logements proposés par les bailleurs. Une fois l’orientation validée, le Ministère de l’Intérieur, en lien avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), organise le transport des familles vers la gare ou l’aéroport le plus proche du lieu d’accueil, charge aux associations dédiées, telles que France Horizon, de les accueillir et de les amener dans un logement aménagé pour elles. France Horizon accompagne les personnes dans le cadre d’un bail glissant, majoritairement, et travaille avec elles sur leur insertion sociale et professionnelle en veillant particulièrement à l’accès à la santé, l’apprentissage de la langue et la scolarité des mineurs. Une fois les droits ouverts (titre de séjour, CAF, CMU, Pôle emploi, etc.), elles sont accompagnées vers les dispositifs de droit commun (CCAS, MDSI, MDPH, associations locales, etc.) afin de favoriser leur insertion. Actuellement, 93 personnes ont déjà été accueillies à Strasbourg, Grenoble et Lille sur les 219 prévues d’ici 2019.  
 

LE PROGRAMME EUROPEEN DE RELOCALISATION


Qu’est-ce que c’est ?
La « relocalisation » consiste à transférer une personne identifiée comme ayant manifestement besoin d’une protection internationale, d’un État européen de premier accueil vers un autre où sa demande d’asile sera traitée. Dans les zones de premiers accueils situés en Italie et en Grèce, aussi nommés Hotspots, les candidats à la relocalisation sont identifiés, avant d’être réorientés vers l’un des 25 états membres prenant part au dispositif. Le programme, datant de septembre 2015, a été impulsé suite à deux décisions du Conseil de l’Union européenne (UE). Les publics visés sont principalement des personnes fuyant des zones de conflit en Irak, en Syrie ou en Erythrée. Au total, l’Union européenne s’est engagée à travers cette démarche à relocaliser près de 160 000 personnes d’ici deux ans.

 

L’engagement de France Horizon.
Le programme européen de relocalisation fonctionne selon les mêmes modalités que le programme de réinstallation. Dans ce cadre, France Horizon a déployé 96 places supplémentaires en appartements diffus à Bordeaux et 200 places en logement diffus à  Strasbourg.
 

CENTRES D’ACCUEIL DE DEMANDEURS D’ASILE (CADA)


Qu’est-ce que c’est ?
Les CADA sont des établissements offrant aux demandeurs d’asile un lieu d’accueil durant le temps d'examen de leur demande de statut de réfugié. Cet accueil prévoit leur hébergement, ainsi qu’un suivi administratif et social (accompagnement de la procédure de demande d’asile, accès aux soins, scolarisation des enfants, etc.) et une aide financière alimentaire. En à peine six ans,  de 2008  à 2014, la France a connu une croissance des flux de demandeurs d’asile de près de 70%.  Ce phénomène a entrainé une réforme du droit d’asile et a donné lieu à la création de plus de 5 000 places d’hébergement par appel à projets. L’afflux de personnes fuyant la guerre notamment en Syrie et en Irak est venue accentuer la situation. En décembre 2015, après décisions du Conseil de l’UE, la France s’est engagée à accueillir plus de 37 000 demandeurs d’asile d’ici 2017.

 

L’engagement de France Horizon
Les équipes ont ouvert au total 360 places en CADA : 90 à Saint Nazaire, 90 à Saumur et Angers, 65 à Nancy, 48 à Foix et 67 à Villemur.
 

 

LES CENTRES D’ACCUEIL ET D’ORIENTATION (CAO)


Qu’est-ce que c’est ?
Les CAO sont des structures dans lesquelles les migrants sont orientés provisoirement, le temps pour eux d'effectuer les démarches de demande d'asile. Comme dans le cadre des CADA, les migrants concernés bénéficient d'un accompagnement juridique, social et sanitaire. Le dispositif des CAO a été mis en place dans l’urgence, parallèlement au démantèlement de la dite « jungle de Calais » et suite à deux notes cosignées par les Ministères de l’Intérieur et du Logement, datant de novembre 2015. Il s’adresse donc tout particulièrement aux migrants installés à Calais, en majorité originaires du Soudan, de l’Afghanistan et de l’Irak.

 

 
L’engagement de France Horizon
Les équipes ont ouvert plusieurs CAO sur le territoire national. Ainsi, 220 places en hébergement collectif (mises à disposition par les services de l’Etat) ont été créées dans la région des Pays de la Loire,  80 places en appartements diffus et 20 en centre AFPA* à Toulouse. Dans le cadre de la circulaire du 1er novembre 2016 du ministère de la Justice relative à la mise en œuvre exceptionnelle d’un dispositif national d’orientation des mineurs non accompagnés dans la cadre des opérations de démantèlement de la « jungle » de Calais, 66 mineurs ont été accueillis en CAOMIE (Centre d’Accueil et d’Orientation pour les Mineurs Isolés Etrangers) en Gironde sur des sites mis à disposition à Arès par le Comité d’Activités Sociales de l’Energie et à Hostens par le Conseil Départemental.

 

LE CENTRE D’HEBERGEMENT D’URGENCE « MIGRANTS » (CHU MIGRANTS)


Qu’est-ce que c’est ?
D’ordinaire, les CHU sont des structures d’hébergement temporaires pour des personnes isolées ou des familles sans abri, sans sélection des publics et notamment sans condition de régularité de la situation administrative. Ils proposent un accompagnement vers une offre plus adaptée aux besoins des personnes et une aide dans les démarches d’accès aux droits. En 2016, suite à l’évacuation de plus de 2 000 personnes vivant dans des campements à proximité de la Gare du Nord et suite à l’évacuation des camps implantés à Calais, plusieurs CHU destinés aux migrants ont vu le jour.

 

L’engagement de France Horizon
Dans ce cadre, un CHU Migrants est géré par France Horizon à Montmorency (93). Il accueille près de 112 personnes (familles et majeurs isolés), dans un ancien EHPAD.

 

LE DISPOSITIF D’ACCUEIL POUR MINEURS ISOLES ETRANGERS (DAMIE)


Qu’est-ce que c’est ?
Le Dispositif d’accueil de mineurs isolés étrangers (DAMIE) fait suite à la circulaire de la Garde des Sceaux du 31 mai 2013 relative aux modalités de prise en charge des Mineurs isolés étrangers (MIE).

 

L’engagement de France Horizon
Un DAMIE, financé par le conseil départemental de Saône-et-Loire, a ouvert à Mâcon en mai 2015. Il vise à accueillir, héberger et accompagner des MIE et primo-arrivants en situation de grande vulnérabilité. Chez France Horizon, les adolescents sont réorientés ou accueillis jusqu’à leur majorité dans des logements sociaux en diffus reposant sur un système de cohabitation et regroupant 2 ou 3 adolescents par appartement. Des moyens importants sont mobilisés afin de favoriser leur insertion socio-éducative et professionnelle et de permettre à une partie d’entre eux d’obtenir un titre de séjour. Depuis l’ouverture du dispositif, une centaine de MIE et primo-arrivants ont été accueillis par l’équipe de Mâcon.

Au total plus de 1 200 personnes déplacées, en majorité des réfugiés, ont été prises en charge par les équipes de France Horizon ces quinze derniers mois. L’association entend poursuivre ses engagements auprès des pouvoirs publics afin de faciliter un accueil digne pour ces populations et favoriser leur insertion sociale.
 

*AFPA : Centre de formation professionnelle.
 
 

Focus sur...

L’ACCUEIL DES REFUGIES
L’ACCUEIL DES REFUGIES
Réfugiés, réinstallés, migrants… Les équipes de France Horizon se mobilisent auprès des populations déplacées.

 

TROPHEE DIRECTION[S]
TROPHEE DIRECTION[S]

A l’occasion du 12e Trophée Direction[s], un dispositif social expérimental auquel prend part France Horizon a été distingué !

Ouverture de 2 CADA
Ouverture de 2 CADA

Mobilisée sur la question très actuelle de l’accueil des migrants, France Horizon ouvre 2 Centres d’Accueil pour Demandeurs d’Asile (CADA) en région Pays de la Loire.
Inauguration Vaujours (93)
Inauguration Vaujours (93)

Après 2 années d’une rénovation complète, France Horizon a inauguré, le 2 février dernier, les nouveaux locaux de son établissement « Accueil et Insertion » de Vaujours (93).
 
points
poignée de main
background formulaire newsletter